FAKIR

donner l’envie d’architecture et de paysage, ouvrir le champs des possibles


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La galerie des gargouilles.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 La galerie des gargouilles. le Lun 15 Nov - 15:31

armelle

avatar

Armelle Voinier, architecte, pose un regard différent sur les cinquante et une gargouilles que compte l’église Notre-Dame.
Illustration Armelle Voinier pour Fakir.


Cette fois, c’est à Notre-Dame que s’intéressent les membres de Fakir et Armelle Voinier. Pour un nouveau rêve architectural puisqu’il ne s’agit pas d’un projet réel. Pour l’instant…

Armelle Voinier est architecte et membre de Fakir depuis les débuts. Lors de la précédente série, elle avait installé un bar au-dessus de la tour Philippe-le-Bon. Histoire de regarder la capitale des ducs de Bourgogne sous un autre angle. Cette fois, la jeune femme prend encore de la hauteur : elle se penche sur l’église Notre-Dame et ses gargouilles pour en offrir une autre vision. Une vision rare, impossible ou presque, à avoir. Une vision forcément intéressante.

« Personne ne peut rester indifférent »
« Ce projet est né du désir de contribuer à mieux faire connaître un aspect du patrimoine artistique dijonnais », précise, en préambule, Armelle Voinier. « Plutôt que de faire entrer les œuvres dans les galeries, là, c’est la galerie elle-même qui vient au-devant de celles-ci. »
Intéressons-nous maintenant à ce qui a donné naissance à cette idée. « Personne ne peut rester indifférent devant la façade de l’église Notre-Dame. Elle est exceptionnelle, l’œil est attiré par ces figures grimaçantes, intrigantes, grotesques. Ensemble, elles forment un tableau immense difficile à contempler », expliquet-elle.
« Lorsque je vois ces Dijonnais ou ces touristes penchés, la tête en arrière, un guide illustré dans une main, tenter de les reconnaître, ils me font mal. » Alors Armelle Voinier s’interroge : « Comment éviter cela ? Ces cinquante et une gargouilles, réparties sur trois rangées, toutes différentes, portent un nom – L’Ange au violon, L’Âme damnée, L’Aigle ou encore L’Architecte – ont une histoire, cachent un mystère. Mais, à l’œil nu, elles sont indistinctes, la plus haute rangée se trouvant à pas moins de 25 m ». Armelle Voinier rappelle qu’en 1966, « une grande échelle de pompiers avait été installée sur la façade et les gargouilles avaient été photographiées sous forme de portraits ».
D’où cette idée, originale, comme toujours avec les membres de Fakir : la galerie 51. Cinquante et un pour le nombre de gargouilles bien sûr !

Un Ovi ou objet volant identifié
« En fait, il s’agit d’une “machine à regarder” : un balcon mobile qui permet de se déplacer le long de la façade et qui s’arrêterait devant chaque gargouille. Plus besoin de se pencher en arrière pour les observer. Il suffit de se laisser emporter par leurs messages délivrés au travers des écouteurs ou simplement de s’informer grâce aux écrans digitaux du garde-corps », détaille Armelle Voinier.
Cette galerie mobile se déplacerait grâce à deux câbles et glisserait le long de la façade. « Cet Ovi, ou objet volant identifié, dont le nom est gravé en lettres fines sur sa surface, affirme sa présence. La forme est étroite et allongée, la galerie est épurée. Blanche comme les galeries d’art, elle s’efface pour révéler l’œuvre. Le côté se présente comme un cocon ouvert vers l’objet d’étude et permet de jeter un coup d’œil sur la ville. Sa forme est renforcée par une couleur vive, le rouge. »

Une trappe pour la nuit
Et pour ne pas nuire à l’ensemble, cet Ovi sait se montrer discret. Une trappe devant l’église lui permettrait d’échapper au regard des passants. Seuls resteraient deux grands câbles métalliques se confondant avec l’existant. « Le site serait respecté : les voitures et les piétons continueraient de circuler comme avant et la façade de l’église resterait libre après le passage de la galerie. »

Francis ZIEGELMEYER f.ziegelmeyer@lebienpublic.fr

2 Re: La galerie des gargouilles. le Lun 15 Nov - 21:55

andré

avatar
bô projet Armelle

moi j'aime

j'aime l'idée et le graphisme

est-tu aller voir sur le BP les réactions ?

@n

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum